Difference between revisions of "Mondialisation"

From Mondothèque

Line 3: Line 3:
 
« Aujourd’hui la terre entière est devenue le territoire où s’exerce l’activité humaine et celle-ci ne se laisse plus enserrer ni comprimer dans les limites arbitraires des frontières de chaque pays. Ce n’est plus seulement un échange de produits ou une circulation d’idées ; c’est une colonisation des uns chez les autres, des uns par les autres. » <ref>  Paul Otlet, 1916, Les Problèmes internationaux et la Guerre, les conditions et les facteurs de la vie internationale, Genève/Paris, Kundig/Rousseau, p. 76. </ref>
 
« Aujourd’hui la terre entière est devenue le territoire où s’exerce l’activité humaine et celle-ci ne se laisse plus enserrer ni comprimer dans les limites arbitraires des frontières de chaque pays. Ce n’est plus seulement un échange de produits ou une circulation d’idées ; c’est une colonisation des uns chez les autres, des uns par les autres. » <ref>  Paul Otlet, 1916, Les Problèmes internationaux et la Guerre, les conditions et les facteurs de la vie internationale, Genève/Paris, Kundig/Rousseau, p. 76. </ref>
  
Differences and evolutions in usages from mondialisation to globalization have been approached by several researchers  
+
Differences and evolutions in usages from mondialisation to globalization have been approached by several researchers among others:
Vincent Capdepuy ,In the prism of the words. Globalization and the philological argument  <ref>https://cybergeo.revues.org/24903 </ref>
 
  
Benoit Frydman Le droit global selon l'école de Bruxelles: l'évolution d'une idée centenaire  <ref> http://www.philodroit.be/IMG/pdf/bf_-_le_droit_global_selon_ecole_de_bruxelles_-2014-3.pdf?lang=fr </ref>
+
Vincent Capdepuy, « Au prisme des mots », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Epistémologie, Histoire de la Géographie, Didactique, document 576, mis en ligne le 20 décembre 2011, consulté le 22 mars 2016  <ref>https://cybergeo.revues.org/24903 </ref>
  
 
Richard E. Baldwin et Philippe Martin, « Two Waves of Globalization : Superficial Similarities, Fundamental Differences », H. Siebert (ed.), Globalization and Labor, Tübingen, Mohr Siebeck, 1999.  <ref> http://www.nber.org/papers/w6904.pdf</ref>
 
Richard E. Baldwin et Philippe Martin, « Two Waves of Globalization : Superficial Similarities, Fundamental Differences », H. Siebert (ed.), Globalization and Labor, Tübingen, Mohr Siebeck, 1999.  <ref> http://www.nber.org/papers/w6904.pdf</ref>
  
Susanne Berger Notre première mondialisations: leçons d'un échec oublié<ref> http://www.repid.com/Notre-premiere-mondialisation.html</ref>
+
Susanne Berger, Notre première mondialisations: leçons d'un échec oublié la républiquedes idées seuil, 2003. <ref> http://www.repid.com/Notre-premiere-mondialisation.html</ref>

Revision as of 18:20, 22 March 2016

"Mondialisation" is a term that is much older than what we usually think, as it was referenced in the dictionary (in French) only in 1970, [Paul Otlet]] coined it already in 1916, he included in his thinking both the circulation of ideas, and the management of ressources.

« Aujourd’hui la terre entière est devenue le territoire où s’exerce l’activité humaine et celle-ci ne se laisse plus enserrer ni comprimer dans les limites arbitraires des frontières de chaque pays. Ce n’est plus seulement un échange de produits ou une circulation d’idées ; c’est une colonisation des uns chez les autres, des uns par les autres. » [1]

Differences and evolutions in usages from mondialisation to globalization have been approached by several researchers among others:

Vincent Capdepuy, « Au prisme des mots », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Epistémologie, Histoire de la Géographie, Didactique, document 576, mis en ligne le 20 décembre 2011, consulté le 22 mars 2016 [2]

Richard E. Baldwin et Philippe Martin, « Two Waves of Globalization : Superficial Similarities, Fundamental Differences », H. Siebert (ed.), Globalization and Labor, Tübingen, Mohr Siebeck, 1999. [3]

Susanne Berger, Notre première mondialisations: leçons d'un échec oublié la républiquedes idées seuil, 2003. [4]
  1. Paul Otlet, 1916, Les Problèmes internationaux et la Guerre, les conditions et les facteurs de la vie internationale, Genève/Paris, Kundig/Rousseau, p. 76.
  2. https://cybergeo.revues.org/24903
  3. http://www.nber.org/papers/w6904.pdf
  4. http://www.repid.com/Notre-premiere-mondialisation.html