Difference between revisions of "Mondialisation"

From Mondothèque

 
(3 intermediate revisions by the same user not shown)
Line 1: Line 1:
"Mondialisation" is a term that is much older than what we usually think, as it was referenced in the dictionary (in French) only in 1970, [Paul Otlet]] coined  it already in 1916, he included in his thinking both the circulation of ideas, and the management of ressources.
+
"Mondialisation" is a term that is much older than what we usually think, as it was referenced in the dictionary (in French) only in 1970, [[Paul Otlet]] coined  it already in 1916, he included in his thinking both the circulation of ideas, and the management of ressources.
  
 
« Aujourd’hui la terre entière est devenue le territoire où s’exerce l’activité humaine et celle-ci ne se laisse plus enserrer ni comprimer dans les limites arbitraires des frontières de chaque pays. Ce n’est plus seulement un échange de produits ou une circulation d’idées ; c’est une colonisation des uns chez les autres, des uns par les autres. » <ref>  Paul Otlet, 1916, Les Problèmes internationaux et la Guerre, les conditions et les facteurs de la vie internationale, Genève/Paris, Kundig/Rousseau, p. 76. </ref>
 
« Aujourd’hui la terre entière est devenue le territoire où s’exerce l’activité humaine et celle-ci ne se laisse plus enserrer ni comprimer dans les limites arbitraires des frontières de chaque pays. Ce n’est plus seulement un échange de produits ou une circulation d’idées ; c’est une colonisation des uns chez les autres, des uns par les autres. » <ref>  Paul Otlet, 1916, Les Problèmes internationaux et la Guerre, les conditions et les facteurs de la vie internationale, Genève/Paris, Kundig/Rousseau, p. 76. </ref>
Line 5: Line 5:
 
Differences and evolutions in usages from mondialisation to globalization have been approached by several researchers among others:
 
Differences and evolutions in usages from mondialisation to globalization have been approached by several researchers among others:
  
Vincent Capdepuy, « Au prisme des mots », Cybergeo : European Journal of Geography [En ligne], Epistémologie, Histoire de la Géographie, Didactique, document 576, mis en ligne le 20 décembre 2011, consulté le 22 mars 2016  <ref>https://cybergeo.revues.org/24903 </ref>
+
Vincent Capdepuy, « A philological argument », Cybergeo : European Journal of Geography, Epistémologie, Histoire de la Géographie, Didactique, document 576, mis en ligne le 20 décembre 2011, consulté le 22 mars 2016  <ref>https://cybergeo.revues.org/24903 </ref>
  
 
Richard E. Baldwin et Philippe Martin, « Two Waves of Globalization : Superficial Similarities, Fundamental Differences », H. Siebert (ed.), Globalization and Labor, Tübingen, Mohr Siebeck, 1999.  <ref> http://www.nber.org/papers/w6904.pdf</ref>
 
Richard E. Baldwin et Philippe Martin, « Two Waves of Globalization : Superficial Similarities, Fundamental Differences », H. Siebert (ed.), Globalization and Labor, Tübingen, Mohr Siebeck, 1999.  <ref> http://www.nber.org/papers/w6904.pdf</ref>
  
Susanne Berger, Notre première mondialisations: leçons d'un échec oublié la républiquedes idées seuil, 2003. <ref> http://www.repid.com/Notre-premiere-mondialisation.html</ref>
+
Susanne Berger, Notre première mondialisation: leçons d'un échec oublié la républiquedes idées seuil, 2003. <ref> http://www.repid.com/Notre-premiere-mondialisation.html</ref>

Latest revision as of 18:22, 22 March 2016

"Mondialisation" is a term that is much older than what we usually think, as it was referenced in the dictionary (in French) only in 1970, Paul Otlet coined it already in 1916, he included in his thinking both the circulation of ideas, and the management of ressources.

« Aujourd’hui la terre entière est devenue le territoire où s’exerce l’activité humaine et celle-ci ne se laisse plus enserrer ni comprimer dans les limites arbitraires des frontières de chaque pays. Ce n’est plus seulement un échange de produits ou une circulation d’idées ; c’est une colonisation des uns chez les autres, des uns par les autres. » [1]

Differences and evolutions in usages from mondialisation to globalization have been approached by several researchers among others:

Vincent Capdepuy, « A philological argument », Cybergeo : European Journal of Geography, Epistémologie, Histoire de la Géographie, Didactique, document 576, mis en ligne le 20 décembre 2011, consulté le 22 mars 2016 [2]

Richard E. Baldwin et Philippe Martin, « Two Waves of Globalization : Superficial Similarities, Fundamental Differences », H. Siebert (ed.), Globalization and Labor, Tübingen, Mohr Siebeck, 1999. [3]

Susanne Berger, Notre première mondialisation: leçons d'un échec oublié la républiquedes idées seuil, 2003. [4]
  1. Paul Otlet, 1916, Les Problèmes internationaux et la Guerre, les conditions et les facteurs de la vie internationale, Genève/Paris, Kundig/Rousseau, p. 76.
  2. https://cybergeo.revues.org/24903
  3. http://www.nber.org/papers/w6904.pdf
  4. http://www.repid.com/Notre-premiere-mondialisation.html