Nous ne vivons pas dans ce monde là

From Mondothèque

Revision as of 15:38, 25 June 2016 by Dickreckard (talk | contribs)

(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
In 1944, the Belgian universalist and documentalist Paul Otlet died as a disillusioned man. In his lifetime he only partially realized The Mundaneum, an encyclopedic survey of human knowledge, which would ‘progressively constitute a permanent and complete representation of the entire world’. Recently, Otlet is being rediscovered as ‘a founding father of the Internet’. Unsurprisingly, Google adopted the remains of his archive in Mons, located in a former mining area in the south of Belgium. Mons is not only the hometown of Prime Minister Elio Di Rupo, but also conveniently located next to Google's largest datacenter in Europe. This page explores the messy entanglements of faltering local governments, dreams of accessible knowledge, and the desire for corporate patronage.

Nous ne vivons pas dans ce monde là

L'histoire en résumé: comment des POLITICIENS ont gâchés les archives d'un UTOPISTE dont l'importance historique et culturelle était essentielle, comment ils ont ensuite été abusés par une MÉGA-ENTREPRISE, et finalement comment ils fêtent leur défaite politique lors de fabuleux événements sous l'égide du slogan "Investir dans votre futur".

Avec des amis et des collègues de Mons, de Bruxelles et d'ailleurs, nous avons observé avec stupeur cette tragédie évoluer comme un film au ralenti, ressentant chaque fois plus de frustration. Nous avons alors commencé par simplement archiver des flux de newsletters, des communiqués de presse ou des vidéos, ce qui a finalement abouti au projet collectif:

http://www.mondotheque.be

Cette histoire se passe dans le paysage social et politique trouble de la Wallonie post-industrielle, à 30 minutes en train de Bruxelles, mais bien entendu d'autres histoires très semblables pourraient être racontées depuis bien d'autres endroits dans le monde.

Google-groningen.jpeg 8189a781-7f84-469e-b8d7-d9db2213c17a google-bus2.jpg

Autrement dit, les évènements suivants ne sont pas exceptionnels en soi, et je pense que c'est précisément là le problème.

La bibliothèque radieuse

Bruxelles-1900 .jpg
Fin du 19e siècle. Une CAPITALE presque cosmopolite est florissante, la plupart des revenus provenant des colonies y atterrissent d'une manière ou d'une autre. Les scientifiques, les hommes d'affaires, LES POLITICIENS, les activistes et les artistes s'y déplacent du monde entier, pour se retrouver dans de nombreux événements internationaux. Au même moment, dans LA RÉGION proche, les mineurs sont en grève et la pauvreté règne.

128755-050-1C853B18.jpg

L'UTOPISTE, jeune homme, commence à réfléchir à un système qui pourrait représenter les relations qui sont instaurées entre des objets divers, de différents formats.

Luniverslasciencelelivre.jpg Wright classification.jpg

L'UTOPISTE imagine une structure d'information universelle, la CDU, en proposant de faire des liens "symboliques" de documents à documents, un système qui ressemble étrangement à ce qu'aujourd'hui nous connaissons en tant que "Web Sémantique".

Voici un exemple concret de la manière dont cela fonctionnerait:

L'UTOPISTE comparait son concept d'un index de la connaissance humaine en constante expansion, et toujours connecté, à un livre collectif, un livre hyper-textuel:

Des livres collectifs sont crées à partir de livres individuels. À la place d'une encyclopédie limitée et fixée à une certaine date, Le Livre Universel du Savoir serait un travail sans bornes, toujours mis à jour, toujours en croissance, concentrant, absorbant, synthétisant, systématisant chaque production intellectuelle dès le premier instant de son existence.[1]

LE BIOGRAPHE fait remarquer un siècle plus tard:

Il faut des Meta-applications comme Yahoo ou Google pour découvrir le spectre des relations entre les documents, (le plus souvent au travers d'une combinaison de syntaxe, sémantique, et réputation). Cependant ces relations, quelque soient la sophistication de l'algorithme qui les détermine, restent le plus souvent cachées aux yeux de l'utilisateur final, elle ne deviennent pas partie intégrante de l'histoire du document (...) La vision d'Otlet implique une possibilité terriblement excitante: la combinaison du déterminisme avec les différents aspects de la relativité des réseaux.[2]

L'UTOPISTE envisage une bibliothèque radieuse, qui intégrerait le téléphone, la radio, et le cinéma, pour rendre l'ensemble des savoirs interconnectés accessibles au monde.

Multi otlet.jpg

Inspiré d'un texte provenant du Traité de documentation, LE BIOGRAPHE anime les dessins de L'UTOPISTE et explique le concept de la Bibliothèque Radieuse comme une sorte de proto-ordinateur:

[3]

Mais pour que cette vision devienne une réalité, il y a beaucoup de travail à faire. Au début, aidé par sa femme et d'autres volontaires, plus tard en employant du personnel, des millions de cartes d'index sont produites une par une.

Wright 1895 bibliography.jpg

... et les voici à nouveaux aux alentours de 1910.

Paul-otlet-mlle-poels-fichiers.jpg

Le Palais Mondial

Tumblr mu37awUJT11rinrk9o3 1280.jpg
Nous sommes en 1913. Grâce à l'infatigable soutien du POLITICIEN et au parrainage du ROI, Le Palais Mondial a ouvert ses portes au public. Il occupe l'entièreté de l'aile gauche des magnifiques immeubles érigés dans le parc du Cinquantenaire à l'occasion du Grand Concours International des Sciences et de l'industrie. L'UTOPISTE, prolifique, présente une collection en croissance perpétuelle qui compte déjà plusieurs millions d'objets, de documents et de fiches. Très loin de là, dans LA RÉGION, la première guerre mondiale est sur le point de se déclencher.

Tumblr mabb7fPJAv1qhe01n.jpg

Accompagné de son ami cher LE POLITICIEN, L'UTOPISTE travaille nuit et jour pour faire de leur rêve une réalité. Telle une matérialisation spatiale du Livre Universel, Le Palais Mondial vise la réunification de l'ensemble des savoirs du monde entier.

Infrontofmondial.png Mundaneumteam.png

Même si les expositions étaient bien loin de la finesse visuelle et graphique d'un autre UTOPISTE bien connu de Vienne, des milliers de personnes viennent visiter ces présentations plutôt éclectiques.

Au delà d'un espace qui pouvait servir à réunir, à exposer, et à organiser le savoir, L'UTOPISTE et LE POLITICIEN voient Le Palais Mondial comme une plateforme d'échanges. C'est là qu'ils décident d'organiser la Conférence Internationale des Associations, un rassemblement qui inspirera plus tard les Nations Unies.

Palaismondial.png

En 1914, la première Guerre Mondiale est déclarée. Les deux fils de L'UTOPISTE sont envoyés sur les champs de bataille à proximité. Son fils aîné est fait prisonnier, mais il réussit à s'échapper alors que le cadet est porté disparu, son corps ne sera jamais retrouvé. L'UTOPISTE bouleversé, se remit à travailler de plus belle, et étend encore plus loin le projet du Palais Mondial, qui devient une cité du savoir total, le Mundaneum.

2919380315 ace106c949 o.jpg

L'UTOPISTE rencontre l'intérêt d'un autre UTOPISTE-superstar qui accepte de dessiner les plans de la cité du savoir total, mais ils ne réussit à convaincre aucun POLITICIEN assez haut placé pour réaliser ses idées, que ce soit en Belgique ou ailleurs. Malheureusement, la Belgique qui se remet de la première guerre mondiale, a perdu tout intérêt dans son travail et peu à peu les choses se gâtent. Le soutien du gouvernement se tarissant et les pièces d'expositions se suivant à l’infini, le Mundaneum devient difficile à entretenir sur ses seuls fonds propres et ceux de sa femme.

1934-affaire-palais-mondial.jpg

En 1934 les salles du Mundaneum normalement accessibles au public sont fermées pour laisser place au Musée Royal d'Art et d'Histoire. L'UTOPISTE essaye de résister à cette éviction forcée en faisant front de tout son corps devant la porte, mais cela est inutile. Il déménage le Mundaneum dans sa propre maison, Rue Fétis.

Ruefetis.png

En 1941, les Allemands qui occupent le Cinquantenaire, décident que les archives doivent aussi quitter le lieu et les déplacent dans l'ancien Institut anatomique dans le Parc Léopold, immeuble à l'abandon quelques rues plus loin dans LA CAPITALE.

Trois ans plus tard, L'UTOPISTE meurt. Les archives entament alors un long voyage à travers de nombreuses battisses, garages et entrepôts temporaires.

En 1968, un BIOGRAPHE les retrouvent, et avec elles il découvre l'ensemble du projet de L'UTOPISTE. LE BIOGRAPHE publie le premier livre sur L'UTOPISTE, intitulé "L'univers de l'information: le Travail de Paul Otlet pour la Documentation et l'Organisation Internationale."

Quarante ans plus tard, LE BIOGRAPHE nous raconte l'expérience de la découverte des archives de L'UTOPISTE dans le parc Léopold:

Un autre BIOGRAPHE redécouvre les archives au même moment, mais il est encore sans moyens et sans pouvoir.

Otlet boeken.png

Le Mundaneum ressuscité

Bio l.jpg
Années '90, l'ancienne RÉGION minière est la terre natale d'un POLITICIEN ambitieux. Alors que les dernières mines de charbon ont fermé dans les années '60, LA RÉGION a le plus haut taux de chômage du pays. Le parti socialiste dont LE POLITICIEN est bien sûr membre, est au pouvoir depuis des temps immémoriaux. Pour LA RÉGION le futur ne semble pas très optimiste.

Dans les années 80, les archives de L'UTOPISTE, (ou du moins ce qu'il en reste) ont été déménagées du Parc Léopold vers un garage quelque part dans LA CAPITALE. LE BIOGRAPHE est devenu DIRECTEUR et a trouvé des subsides pour installer un centre d'archives dans LA CAPITALE ce qui malheureusement n'endigue pas la fuite progressive de la collection. Il y a des rumeurs non confirmées que l'on peut retrouver des affiches et des photographies provenant de la collection, sur les brocantes et les marchés aux puces, ou encore, qu'une fois, la porte qui donnait dans la station de métro est restée ouverte, et que les passants ont pu se servir dans les archives. Avant l'ouverture du musée au niveau -2 de la station de métro Rogier, LE DIRECTEUR BIOGRAPHE meurt.

Nord 2008.jpg

Pendant ce temps, LE POLITICIEN se voit attribuer le Ministère de l’Éducation et de l'Audiovisuel de la Communauté Française de Belgique. Plus tard il devint Ministre des Télécommunications et des Affaires Étrangères.

Dyn006 original 590 820 pjpeg 38869 4617a9959a034f147c85f3bbc778a0b7.jpg

Le Parti Socialiste héberge deux factions rivales. Ils ont donc commencé à se livrer à un bras de fer politique autour des archives de L'UTOPISTE. Qui va en prendre soin?

Finalement, LE POLITICIEN réussit à arracher l'archive des mains de ses rivaux. En 1993, "Les amis du Palais Mondial" signent un contrat qui transfère la responsabilité des archives à une association nouvellement crée, 'Le Mundaneum'. La collection, ou ce qu'il en reste, est transférée depuis LA CAPITALE vers un ancien Grand Magasin du 19e siècle dans LA RÉGION.

LA RÉGION engage deux BIOGRAPHES célèbres pour créer la scénographie autour du patrimoine de L'UTOPISTE. Dans les extraits suivants, ils expliquent comment leurs décisions de design ont été influencées par "le contraste entre les fiches archaïques et les nombreuses connections que l'internet rend désormais possibles"

Frederic Raevens Mundaneum.jpg Dc5c67d4eb1a93fb354edd9c7b3e12de-1361537453.jpg Mundaneum2.jpeg

En 2003, LE BIOGRAPHE publie un blog post intitulé, 'L'Ancêtre Oublié'. À la différence du portrait dressé par les LES BIOGRAPHES qui présentent un homme ayant raté un rendez vous avec l'histoire, il présente le travail de L'UTOPISTE comme une préfiguration d'Internet, et dresse le portrait de L'UTOPISTE comme un intellectuel visionnaire.

Ce blog post du BIOGRAPHE a été ma première rencontre avec le travail de L'UTOPISTE.

Crystal Computing

8641518 PhoDoc3 03866654 jpg 0ML18G9C.JPG
2005. Le site industriel est positionné de manière stratégique : il est situé à côté du réseau électrique principal, il est également bien situé sur le réseau routier, enfin, il est doté d’un accès à l’eau de source pure. Les habitants de LA RÉGION parlent la même langue que leur grand voisin, mais heureusement LES POLITICIENS locaux ne demandent qu’à répondre aux attentes d’une MÉGA-ENTREPRISE et à lui proposer toutes sortes d’incitations.

La tentative la plus récente du POLITICIEN pour un changement de paradigme de la situation économique dans sa région était le plan Marshall. Son plan d’investissement et de développement est conçu pour « intensifier les mesures prises pour remettre LA RÉGION sur le chemin de la prospérité ». Jusqu’alors, cela n’avait pas résolu les problèmes sociaux et économiques de LA RÉGION. Peu de temps après une étrange référence à une compagnie appelée « Crystal Computing » apparaît :

http://www.openstreetmap.org/#map=13/50.4706/3.8615

Plus tard, les journalistes apprennent que cette compagnie est en réalité une compagnie fantôme et que les investissements proviennent de LA MÉGA-ENTREPRISE bien connue, qui désire demeurer discrète concernant les emplacements de ses data center futurs.

Google71.jpg Google211.jpg

Dans une ambiance où tous les partenaires du «projet Saint-Ghislain» de Google savouraient en silence la confirmation du jour, les anecdotes sur la discrétion imposée durant 18 mois n’ont pas manqué. Outre l’utilisation d’un nom de code, Crystal Computing, qui a valu un jour à Elio Di Rupo d’être interrogé sur l’éventuelle arrivée d’une cristallerie en Wallonie (« J’ai fait diversion comme j’ai pu ! », se souvient-il), un accord de confidentialité liait Google, l’Awex et l’Idea, notamment. « À plusieurs reprises, on a eu chaud, parce qu’il était prévu qu’au moindre couac sur ce point, Google arrêtait tout »[4]

LE ROI vient à LA RÉGION pour se joindre au POLITICIEN.

Media xl 938761.jpg 408525.jpg.h170.jpg

En 2010, LA MÉGA-ENTREPRISE fête l'ouverture de leur data center. Ils organisent un Community Day.

Mondo DSCN1075.JPG Mondo DSCN1051.JPG Mondo DSCN0988.JPG

1000 emplois

Google-datacenter-places-07.jpg
Quelques années plus tard, c’est le coucher de soleil au-dessus du data center. LA RÉGION n’arrive toujours pas à croire à quel point elle est chanceuse depuis que LA MÉGA-ENTREPRISE soit venue s’installer dans LA RÉGION. Même si une poignée d’employés locaux suffit à assurer le bon fonctionnement des installations high-tech, LA RÉGION donne son accord pour la construction d’un deuxième data center. L’incarnation contemporaine du Mundaneum nomme un nouveau DIRECTEUR. LA MÉGA-ENTREPRISE montre sa satisfaction face au comportement de LA RÉGION en soutenant discrètement les initiatives locales culturelles, dont le Mundaneum.

LE DIRECTEUR a peu à voir avec ses compétences en matière d’archivage et de documentation. Évidemment il appartient au même parti que LE POLITICIEN. Le voici assis à côté de LA MANAGER of policies pour le département européen de LA MÉGA-ENTREPRISE :

R2 002.jpg

LE POLITICIEN n’est pas resté sans rien faire non plus. Il a lancé un nouveau projet. Le Plan d’Action RÉGION Créative va « transformer l’économie de LA RÉGION à travers l’émergence de l’innovation étendue et la culture de la créativité ».

Cwed13cp.jpg

En même temps, LE POLITICIEN a gagné le titre de "Capitale Culturelle 2015" pour sa RÉGION. Sa thématique vient sans surprise : « LA RÉGION, où la technologie rencontre la culture ».

Quelqu'un a dit "mille emplois"?

Beaucoup de show, peu d’emplois: Pour son data center belge, le géant des moteurs de recherche a décroché l’un des plus beaux terrains industriels de Wallonie. Résultat : à peine 40 emplois directs et pas un euro d’impôts. Reste que LA RÉGION ne voit pas les choses sous cet angle. En janvier, a appris Le Vif/L’Express, le ministre de l’Économie Jean-Claude Marcourt (PS) a notifié à Google le refus d’une aide à l’expansion économique de 10 millions d’euros. Motif : cette aide était conditionnée à la création de 110 emplois directs, loin d’être atteints. Est-ce la raison pour laquelle aucun ministre wallon n’était présent le 10 avril aux côtés d’Elio Di Rupo ? Au cabinet Marcourt, on assure que les relations avec l’entreprise américaine sont au beau fixe : « C’est le ministre qui a permis ce nouvel investissement de Google, en négociant avec son fournisseur d’électricité (NDLR : Electrabel) une réduction de son énorme facture. »[5]

Delphinejenart.jpg

LA MANAGER qui travaillait dans le département de la communication du Mundaneum depuis des années est récemment devenue l’assistante PDG du Mundaneum. Elle est en charge de fonds privés et publics, cela inclut également le management du partenariat avec LA MÉGA-ENTREPRISE.

Dix ans après son premier post sur L'UTOPISTE, LE BIOGRAPHE a décidé d’en faire le sujet de son prochain livre. Quand il est invité à une table ronde au World Science Festival, à côté de L'EVANGELISTE, il est incapable de résister à la tentation.

"Un ancêtre analogique de LA MÉGA-ENTREPRISE", et voilà c’est dit.

Affiche40x60 internet-histoire-belge web72.jpg

Est-ce qu’il y a une seule personne qui croit sérieusement qu'Internet a été inventé ici ? Ça n’a aucune espèce d’importance.

Mais LA MANAGER aurait difficilement pu rêver d’une meilleure manière pour attirer l’attention des médias sur le Mundaneum. Car jusqu’ici, il n'a pas été facile d’attirer l’attention de quiconque sur ces cabinets poussiéreux. En plus, LA MÉGA-ENTREPRISE avait l’air ravie d’apprendre d’un compatriote, qu’elle avait des racines historiques dans une partie francophone de l’Europe.

http://www.mundaneum.org

Le clou sera enfoncé avec l'exposition intitulée 'Renaissance 2.0: Voyage aux origines du web', qui célèbre un lien direct entre l'œuvre de L'UTOPISTE et LA MÉGA-ENTREPRISE.

Cette fois, LE BIOGRAPHE tente une lecture un peu moins instrumentale de l'œuvre de L'UTOPISTE. Ici son avertissement parental:

D'autres sont moins diplomates :

À la mémoire souillée de Paul Otlet par son propre Mundaneum. Google Larry Page et Sergei Brin sont littéralement mis aux antipodes du projet porté par Paul Otlet et Henri Lafontaine. Ils n’ont strictement aucun point commun. Aucun. Les premiers pavanent dans le classement Forbes des plus grandes fortunes mondiales. Sans originalité, ils exploitent les données personnelles comme Exxon Mobil ou Texaco exploitent le pétrole. Au moins ces derniers ne masquent-ils pas leurs réelles motivations.[6]

Pour LE POLITICIEN, une nouvelle ère a commencé. Comme premier ministre nouvellement nommé, il n'a pas oublié que les intérêts de LA RÉGION et LA MÉGA-ENTREPRISE convergent. Il visite le chantier de construction du deuxième centre de données et cette fois LE POLITICIEN a assuré que la presse internationale serait présente. Les résultats sont encore meilleurs que prévu.

Google-belgium-primeminister-di-rupo.jpg

L'accord officiel

Google 49.jpg
2013. Siège de la LA MÉGA-ENTREPRISE dans LA CAPITALE, face au même Parc Léopold où l'archive de L'UTOPISTE a été stockée puis déplacée. LE POLITICIEN assiste à la célébration de l'accord de coopération entre LA MÉGA-ENTREPRISE et le Mundaneum. Parce que l'homme politique vient d'être nommé Premier ministre du pays, il attire une foule décente. La cérémonie commence par la projection d'une vidéo: « L'UTOPISTE, l'homme qui rêvait l'Internet »
[7]

Je cite le communiqué de presse de la LA MÉGA-ENTREPRISE:

Notre partenariat avec Mundaneum fait partie d'un projet plus vaste de faire revivre la mémoire des pionniers de l'informatique en Europe. L'Europe a joué un rôle crucial dans l'invention des ordinateurs et de l'Internet, mais a trop souvent oublié ses innovateurs. « C'est une belle histoire entre Google et nous, qui nous permet de reconnaître la mémoire du Mundaneum, dit le directeur du Mundaneum Jean-Paul Deplus. Pour Google, il est tout aussi excitant de redécouvrir nos propres racines.[8]

Avant de se lancer dans un autre discours laborieux sur la façon dont les intérêts de la LA MÉGA-ENTREPRISE et de LA RÉGION évidemment convergent, et comment il est impératif que LA RÉGION passe des mines de charbon à l'extraction de données, LE POLITICIEN dévie de son discours pré-écrit et ajoute une note personnelle:

400px

l'Institut Culturel

Google-Cultural-Institute-Crispinfo.jpg
LA MÉGA-ENTREPRISE a créé son propre Institut Culturel, et envoie des équipes d'ingénieurs dans LES RÉGIONS afin de scanner tous types de contenu précieux qu'ils peuvent trouver. Notre RÉGION a officiellement refusé le contrat proposé par LA MÉGA-ENTREPRISE afin de numériser les archives du Mundaneum. Mais à des fins de communication, ils ont de toute façon accès aux archives et numérisent de nombreux documents. Plus que 350 images en haute résolution sont publiées sur le site web du Institut Culturel de LA MÉGA-ENTREPRISE.

L'Institut culturel de LA MÉGA-ENTREPRISE est une spin-off du projet MÉGA-ENTREPRISE-Art, qui a été développé à l'origine comme un de ces célèbres projets de temps «20% libres»:

400px

http://www.google.com/culturalinstitute/collection/mundaneum?hl=fr

Les conditions d'utilisation stipulent que:

Toutes les images proposées sur ce site sont fournies uniquement pour vous permettre d'utiliser et de profiter du site Art Project, dans le respect des Conditions d'utilisation Google.[9]

Les images sont disponibles en exclusivité dans L'Institut Culturel de LA MÉGA-ENTREPRISE

Les images n'ont pas de métadonnées structurées et ne sont pas disponibles pour le téléchargement.

Il n'y a pas de liens entre les documents sur L'Institut Culturel de LA MÉGA-ENTREPRISE et le catalogue en ligne du Mundaneum.

Les images ne peuvent pas être intégrées sur d'autres sites, sauf par le biais de widgets fournis par LA MÉGA-ENTREPRISE.

Lors d'une conférence sur l'«Open Culture», LE DIRECTEUR commençait par rassurer son public : L'Institut Culturel n'est rien qu'un projet d'ingénierie au service des institutions culturelles.

LA RÉGION a également fait un effort pour numériser des documents culturellement importants, y compris des documents des archives du Mundaneum. Ils n'ont évidemment pas la même efficacité que les ingénieurs embauchés par LA MÉGA-ENTREPRISE.

http://www.numeriques.be

Il y a seulement quelques dizaines de documents disponibles mais ils ont des méta-données correctes et vous pouvez trouver des références propres afin de pouvoir retrouver les document dans les archives du Mundaneum. Mais même si tous les documents de L'UTOPISTE sont dans le domaine public depuis cette année, le clic droit est déactivé.

Le Mundaneum n'est évidemment pas le seul institut culturel aux prises avec ces questions. L'un des premiers projets figurant sur LA MÉGA-ENTREPRISE Art Project est le Musée de l'Holocauste Yad Vashem. Yad Vashem insiste sur le fait que l'un des objectifs du centre est de diffuser l'information le plus largement possible.

Les gens ont besoin de se rappeler que l'énoncé de mission de Yad Vashem n'est pas la technologie », dit-il. « Peut-être dans un monde où il y avait de l'argent pour tout, vous n'auriez pas besoin de l'argent de gens comme Google. Mais nous ne vivons pas dans ce genre de monde.[10]

Si nous ne vivons pas dans ce genre de monde, alors dans quel monde vivons-nous?

En 2013, 70 ans après sa mort, l'œuvre de L'UTOPISTE est entré dans le domaine public. L'ARCHIVISTE nous rejoint à la Bibliothèque Royale, pour parler de l'importance de son travail. À la fin de sa présentation, nous lui demandons quel marché a été passé entre le Mundaneum et LA MÉGA-ENTREPRISE.

manfroid_PD.mp3 -ss 26:43 -endpos 03:59

L'évangéliste descend

Screenshot from 2015-10-27 00-24-09.png
Newsflash! Le 28 octobre 2013, L'ÉVANGÉLISTE va visiter LA RÉGION! LE DIRECTEUR et LA MANAGER avec les POLITICIENS et LA MÉGA-ENTREPRISE ont méticuleusement préparé l'événement. Tout est prêt pour l'arrivée de l'ÉVANGÉLISTE, le grand pionnier américain, l'un des "pères de l'Internet". Il a vendu son âme à la MÉGA-ENTREPRISE, mais personne ne semble s'en soucier.
[11]

Du cœur industriel à l'ère d'Internet

Mondo DSC 0094.jpg
Octobre 2014. Un centre de conférence bien équipé dans LA RÉGION, ou peut-être dans une autre. Des PC portables avec des autocollants appropriés, des porte-clés, des clés-usb et un service traiteur haute de gamme. Tout autour, un paysage industriel surpeuplé, des champs cultivés avec soin et des canaux artificiels. Ou plutôt non, cela se passe dans le grand Nord dans une zone rurale aux allures luthérienne, peuplée de grands espaces, de grandes forêts et de grands lacs. L'ambiance est joyeuse. Les visiteurs de LA RÉGION du nord découvrent qu'ils ont beaucoup en commun avec leurs hôtes de LA RÉGION du sud, et vice versa.

En jumelant une RÉGION à une autre, LA MÉGA-ENTREPRISE et Le Mundaneum ont préparé une demande de financement dans le cadre de Creative Europe. Dans la vidéo, LA MANAGER explique la collaboration entre LA MÉGA-ENTREPRISE et le Mundaneum.

[12]
[13]

Je suppose que vous remarquerez le moment précis à la fin de la vidéo lorsque la musique d'ascenseur a été supprimée.

À première vue, il est difficile de trouver deux cultures plus différentes que la Wallonie francophone du sud de la Belgique et LA RÉGION des lacs du sud-est de la Finlande. La Finlande est rurale, nordique et luthérienne, un lieu de grands espaces, de grandes forêts, et de grands lacs. La Belgique est urbaine, latine et catholique romaine, composée de paysages industriels surpeuplés, de champs cultivés avec soin et de canaux artificiels. Et pourtant, les deux accueillent des centres de données de Google, et quand nos partenaires finlandais se rendent récemment en Belgique pour deux jours d'ateliers, ils trouvent beaucoup de choses en commun. Les deux régions ont construit leurs économies sur base des grandes industries traditionnelles aujourd'hui en voie de disparition – la pâte de bois et papier en Finlande, et le charbon et l'acier en Belgique. Les deux ont des grands voisins – la Russie et la France. Et les deux ont la volonté de travailler avec nous pour les aider à sauter, avec les mots de nos partenaires, du centre industriel dans l'ère d'Internet.[14]

Nous ne vivons pas dans ce monde là

L'histoire que LES MÉGA-ENTREPRISES à l’unisson avec les LES POLITICIENS, LES DIRECTEURS, LES MANAGERS – et à certain degré avec les BIOGRAPHES– a construite, est celle d'un UTOPISTE qui a inventé Internet, et qui par extension est considéré comme le parrain de LA MÉGA-ENTREPRISE. En conséquence de quoi, il n'y a pas d'autre alternative que de céder notre héritage culturel à LA MÉGA-ENTREPRISE. Il vaut mieux faire confiance à leur manière d'en prendre soin, pour nous, maintenant et dans le futur.

Et ils osent nous revendre leur dystopie avec les mots de L'UTOPISTE même:

"Aucune idée n'est trop grand ou fou quand il s'agit de changer le monde."

En exposant comment La Bibliothèque Radieuse de Paul Otlet s'est petit à petit transformée en LA MÉGA-ENTREPRISE de papier, j'espère que nous pouvons commencer à réfléchir ensemble sur ce qu'elle aurait pu être à la place.

Si aucune idée n'est trop grande ou folle quand il s'agit de changer le monde ...

... je me demande ce qui nous empêche de le changer.

Mondo IMG 0966.JPG

Sources

  1. Traité de documentation, Paul Otlet (1934)
  2. Forgotten forefather: Paul Otlet, Alex Wright (2003)
  3. 'L'homme qui voulait classifier le monde', Françoise Levie
  4. Libre Belgique (27 april 2007)
  5. Le Vif, April 2013
  6. Papy Spinning http://www.webcontentspinning.com/a-la-memoire-souillee-de-paul-otlet-par-son-propre-mundaneum-et-google (April 2013)
  7. https://www.youtube.com/watch?v=9jK3zr5V-r4
  8. Honorer et soutenir les pionniers de l'internet belges. Google Policy Europe blog (March 2013)
  9. https://www.google.com/intl/fr/culturalinstitute/about
  10. Michael Lieber, directeur de l'information Yad Vashem (2011)
  11. https://www.youtube.com/watch?v=j4yTPxj9ZcI
  12. https://www.youtube.com/watch?v=rgbF3_SBT_M
  13. https://www.youtube.com/watch?v=USeMTSCKevI
  14. http://googlepolicyeurope.blogspot.de/2013/12/joining-belgium-and-finland-around-data.html

What links here